historique actualites sujets abonnement kiosque annonces mail

LES ACTUALITÉS DU CHEVAL ARABE

actu

Brussel Equestrian Endurance Masters 2017

Les organisateurs des Brussel Equestrian Endurance Masters ont accueilli Ingmar de Vos, président de la Fédération équestre internationale, à leur conférence de presse.

 

IMG_3796

 

Pierre Arnould a souligné l’importance de sa présence, à la hauteur des trois courses d’endurance organisées en plein Bruxelles du 16 au 19 août 2017. Le président a rappelé que la FEI, créée en 1921, rassemble 134 fédérations nationales, 7 disciplines, dont 3 olympiques. « 37 millions de cavaliers dans le monde pratiquent l’équitation 2 à 3 fois par semaine. C’est un sport grand public et non de riches comme certains peuvent le dire. Je m’inscris en faux. Il génère un chiffre d’affaires annuel de 300 milliards d’euros. L’Europe et particulièrement la Belgique (13 chevaux au km2), sont très présentes tant au niveau du nombre de concours organisés, (toutes disciplines confondues), des élevages, des cavaliers. 400 mille chevaux sont recensés grâce à l’identification. Il y a 80 mille chevaux et 40 mille athlètes, dont 75% de femmes, répertoriés à la FEI, participant à des compétitions internationales. Ma priorité est le bien-être du cheval et sa protection contre des gens qui commettent des actes indignes. L’équitation est avant tout une passion qui est le cheval, en croissance de 100% depuis 2000. » L’endurance, discipline affiliée depuis 1983 est la deuxième pratiquée et a augmenté de 117% depuis 2006. Le président poursuit : « cette croissance a généré des problèmes graves que nous devons gérer, car chaque pays applique la discipline à sa manière. En concertation avec les fédérations, nous nous bagarrons chaque jour. Nous avons créé de nouvelles règles. A Barcelone, en avril prochain, la commission va présenter une étude portant sur les causes des fractures. Nous gérons au plan mondial les contrôles antidopage, ainsi chaque pays doit appliquer cette politique. Nous mettons en place une identification des méthodes employées qui influencent les résultats des compétitions. Des sanctions ont déjà été prises en endurance. Nous constatons depuis qu’il y a moins de tricherie. Et puis nous espérons pouvoir contrôler la façon dont sont pratiqués les entrainements. » Pierre Arnould a rappelé que ces 3 courses se dérouleront dans la capitale de l’Europe, au centre de l’Europe : « mais c’est avant tout un événement belge car ceux qui contribuent au succès de cet événement sont les trois régions belges, la fédération belge d’équitation, la ville de Bruxelles. Nous attendons 25 nations et 300 chevaux. Nous mettons en place de fortes mesures de sécurité, afin que, comme l’an dernier, il n’y ait aucun accident. Cette discipline ici à Bruxelles va vers le public et non l’inverse.» Le 17 août, le championnat d’Europe seniors se courra sur 160 km, le 18 août, la Ladies Nations Cup, sur 120 km et le 19 août, le championnat du Monde jeunes chevaux de 7 ans sur 120 km. Nicolas Wahlen, responsable des opérations a présenté le programme : « ces courses se déroulent en plein Bruxelles, (à 10 minutes de la Grand Place), les boucles seront dans la forêt de Soignes, qui a 200 km de chemins dont 100 dédiés aux chevaux à l’année, et dans le bois de la Cambre, dans un cadre exceptionnel, empli de châteaux, lacs, monuments historiques. Le sol est varié, ce qui est bon pour les chevaux ; les dénivelés vont de 385 m à 697 m. Les installations seront dédiées au confort du cheval et des équipes. » Le budget est estimé à 500 mille euros. Partenaire, l’Hotel Dolce 4* proposera des nuitées à un prix très abordable ; 4 mille nuitées sont prévues. D’autres partenaires, publics, (les Régions, Bruxelles et autres organismes officiels), et privés, dont Canon, la Fnac, Audi, Abu Dhabi, Joker+, etc. Cette conférence de presse a montré la volonté des organisateurs et des officiels du monde équestre pour que ces courses soient irréprochables.

Françoise Lefort

Bannière

 

 

Bannière


Bannière

Bannière

Bannière